3 mai 2018

67 jours


James Joyce



hydra-art-contemporain
Hydra, acrylique sur papier mai 2018



Mon amie et son enfant sont à l'hôpital, moi je suis partie en vacances pour Pâques sur l'île de Hydra, c'était magnifique.
 Mon amie et son enfant enchaînent les examens avec à chaque fois une anésthésie générale et moi je me prépare, j'habille mes enfants et je les emmène à l'école.
Mon amie et son enfant commencent la chimiothérapie et moi je recommence à peindre, je suis contente ça me fait du bien de dessiner.
Mon amie recueille les cheveux de son enfant qui commencent à tomber et je pense à répondre à la copine de ma fille qui l'invite à sa fête d'anniversaire, il faudra aller acheter un cadeau.
Mon amie me remercie pour les chocolats et la peluche que je lui ai envoyé et moi je souffre de ne pouvoir la réconforter.
Mon amie a du mal à faire manger sa petite fille qui commence à perdre son appétit, il fait beau et chaud et je vois dans mon jardin les lilas et la glycine, le printemps est magnifique.
Ma fille fonce dans mes bras à la sortie de l'école, tout en me serrant très fort elle me souffle que je suis belle. (...) et je me dis ne sois pas triste, sans la médecine l'enfant de ton amie serait mort. La vie est tellement absurde parfois.

Bien-sûr tout le monde n'est pas confronté à des drames et je sais que nous menons une existence très privilégiée  en Suisse... Je garde en tête de ne pas gâcher une seule opportunité de profiter de ceux que l'on aime...de le leur dire, de les regarder, de mémoriser les gestes, les regards, les sourires et les larmes.
Pour moi dessiner n'est pas seulement une occupation ou un travail, mais c'est aussi un support pour partager mes rêves, mes questions, mes espoirs et mon amour.

Comment vivre heureux si l'on sait qu'une personne de notre coeur vit dans la tourmente ?

Je pense que la réponse dépend du caractère de chacun d'entre nous. La tolérance face aux réactions émotionnelles est je trouve très limitée. Peut-on être sensible sans être qualifié de faible ?
Ou peut-on ne pas verser une larme et être profondément attristé ?

Faut-il avoir l'air triste pour l'être vraiment ?

Se poser des questions sur la vie est-ce une quête utile ?

Que répondre à son enfant lorsque celui-ci  nous demande si Yiayia ( la grand-mère en grec) ne se sent pas trop seule dans son cercueil au cimetière ?

... et puisque je dessine en écoutant la musique, j'ai repensé au merveilleux film Cinema Paradiso,... en voici un extrait de la fin du film, mais il faut l'avoir vu entier pour apprécier et comprendre l'émotion qui se joue dans ces instants...

le lien pour les images et la musique : cliquez ici





Voilà un extrait des millions de choses qui traversent mon esprit lorsque je dessine, ...






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire